TapiOMca

Si toi aussi, tu veux participer à des discussions passionnantes, dignes d'un bon café des Sport d'un village de moins de 80 habitants, enregistre toi!!!

Ce n'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule!


    L'OM qui nous a fait réver

    Partagez

    Invité
    Invité

    L'OM qui nous a fait réver

    Message par Invité le Sam 13 Jan - 19:26

    Bon , certe ce n'est pas un article Tapiomca , mais bon ...

    2000e : Ces matches qui ont compté
    13/01/07 - Rennes-OM

    Suite et fin de notre rétro sur la 2000e, avec une petite sélection subjective de quelques uns des 1999 matches disputés par l’OM en championnat de première division.


    Le plus ancien
    Olympique Lillois 1-2 OM (11 septembre 1932)
    Une victoire pour commencer ! L’OM entre de plain-pied dans l’ère du football professionnel en l’emportant 2-1 à Lille, grâce à Alcazar. Les Olympiens termineront 2e de la poule A de ce premier championnat pro.

    La défaite la plus douce
    OM 0-1 Sochaux (20 mai 1937)
    Dernière journée de la saison, l’OM est virtuellement champion grâce à sa différence de buts. Pour être sacrés, les Marseillais ne doivent pas perdre par huit buts d’écart. La rencontre se joue en semaine, mais on a refusé du monde au stade de l’Huveaune. 16 000 spectateurs (sans compter les resquilleurs) qui fêtent la première couronne pro de l’OM malgré une courte défaite 1-0 contre son rival pour le titre.

    La victoire la plus large
    OM 8-0 Alès (28 mars 1948)
    Des doublés de Bihel et Scotti, des buts de Martin, Pironti, Aznar et Dard et l’OM qui signe son plus large succès à domicile de son histoire. A l’extérieur, la palme revient à une victoire à Roubaix, 2-10, la saison suivante.

    Le match des canonniers
    OM 4-3 St Etienne (17 mars 1957)
    Gunnar Andersson contre Rachid Mekloufi. Triplé pour le Stéphanois, mais quadruplé pour le Marseillais (meilleur buteur du club en championnat avec 170 buts) et donc victoire de l’OM contre le rival forézien.

    Le plus brésilien
    OM 4-1 Monaco (18 octobre 1974)
    Le pari audacieux du président Méric prend forme. L’OM recrute deux champions du Monde brésiliens, Paulo Cesar et Jaïrzinho. Leur première association sous le maillot blanc est un festival. Le Vél danse la samba.

    Le plus décisif
    OM 1-0 PSG (5 mai 1989)
    Franck Sauzée fusille Joël Bats de plus de 20 mètres, à la 89e minute, de la rencontre entre les deux équipes rivales pour le titre. L’OM s’impose et sera sacré champion de France pour la première fois depuis 17 ans.

    Le plus décisif (ex-aequo)
    OM 2-0 Bordeaux (14 avril 1990)
    Bordeaux et Marseille se livrent une bataille sans merci sur fond de querelles Bez-Tapie. Chris Waddle bichonne deux coups-francs magiques et met tout le monde d’accord. Nouveau titre pour l’OM.

    Le plus JPP
    OM 7-0 Lyon (13 janvier 1991)
    L’OM, où Raymond Goethals s’assoie pour la première fois sur le banc, reprend en fanfare en ce début d’année 1991. Il passe sept buts à Lyon, avec quatre unités pour le seul Jean-Pierre Papin. Tous dans le jeu. JPP avait déjà signé un quadruplé une saison plus tôt, mais il avait alors inscrit deux de ses quatre réalisations sur penalty. :blink:

    Le plus décisif (ex-aequo)
    Monaco 0-3 OM (18 avril 1992)
    Un point d’avance c’est mince quand on se déplace sur le terrain de son concurrent direct à trois journées de la fin. Le sommet tourne largement à l’avantage de Phocéens, qui se payent le privilège d’un tour d’honneur en terre adverse, sous les vivas de milliers de supporters venus de Marseille.

    Le plus polémique
    Valenciennes 0-1 OM (20 mai 1993)
    Le match de l’affaire du même nom. Le but d’Alen Boksic, inscrit à la 21e minute, n’existe pas dans les tablettes officielles. La rencontre sera déclarée perdue pour les deux équipes sur le score de 0-0. :cray:

    Le plus beau
    OM 3-1 PSG (29 mai 1993)
    Trois jours après Munich, l’OM reste sur son nuage et survole Paris avec 45 minutes de très grande qualité. En prime, le plus beau but du championnat, signé Basile Boli d’une tête extra-terrestre après une action légendaire. L’apothéose. :lust:

    Le plus renversant
    OM 5-4 Montpellier (22 août 1998)
    Mené 0-4 sur son terrain à la pause, l’OM réalise la plus irrationnelle des courses-poursuites en deuxième mi-temps. Dans la foulée du Mondial, la sono joue « I will survive » au coup de sifflet final. Effectivement. :lust:

    La plus triste victoire
    Nantes 0-1 OM (29 mai 1999)
    Victoire pour rien, sinon alimenter un peu plus encore les regrets, que remportent les Marseillais à Nantes, alors que Bordeaux s’impose 3-2 à Paris, à la 89e minute et coiffe la couronne de champion.
    :devil: :devil: [rien que pour ca , j'espere qu'ils vont descendre cette année
    Le plus solidaire PSG 0-0 OM (5 mars 2006)
    « L’équipe pro ne jouera jamais sans ses supporters. La priorité c’est leur sécurité. Nous n’alignerons pas l’équipe première dimanche », a annoncé Pape Diouf. La famille olympienne affiche sa solidarité. Et les Minots créent l’exploit en tenant en échec le PSG au Parc des Princes.


    Omnet

    Invité
    Invité

    Re: L'OM qui nous a fait réver

    Message par Invité le Jeu 8 Fév - 10:28

    pour moi,c'est la demi finale contre milan au vel,avec le centre d'abedi la deviation de papin et la reprise du droit de magic chris,qui dans ce match fait une traversee folle en etant dans le cirage car il a un traumatisme cranien il ne se rapellera meme pas de certaines actions.les projos qui s'eteignes,le milan qui veut sortir pour rejouer le match etc;;;;;;; un truc de ouf

      La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 2:31